samedi, juillet 21, 2007

الـحـمد لله على نعـمـة التـّعــب


إنقطاع صغير للعطلة التدوينية اللي خذيتها بعد إذنكم، يمكن ما صبرتش عليكم ونعرفكم ما تصبروش عليّا، أهوكا قلت مادمت أنا لاهي وغاطس في أموري ما فيها باس ساعة ساعة نطيّش وحيّد بوست خفـّافي وهي استراتيجية جديدة سمّيتها الإيكسبراس بلوغينغ(Express-Blogging)
باش أهوكا لا تضيعولي وقتي ولا نضيعلكم وقتكم

مفيد الهدرة اليوم سمعت بالصدفة قصيدة حلوة للفكاهي الفرنساوي القديم "روبار لامورو" وعجبتني برشة خاصة وأنها اتطلّع من المورال متاع الناس اللي كيفي تعاني من تعب الخدمة والستراس وديما يدو في يد خوه، على خاطر الخدمة والتعب اللي الواحد ديما يشكي منو هوما بالحق نعمة من عند ربي إذا كان البشر يبدى واعي بقيمة العمل وخاصة كيف تبدى خدمتو تسمحلو باش يعاون غيرو ويعاون بلادو، على خاطر بصراحة ماهيش الخدم بكلها خدم، وفمّا برشة ناس يعملو علينا أكبر مزية كان يبطّلو كلّ ماهو خدمة و يشدّو ديارهم ويعملو تقاعد مبكّر ولاّ حتى متأخـّر

القصيدة الحلوة هاذي نهديها للناس اللي تخدم في بلادها بضمير وللناس اللي تحب تخدم أما البيبان مازالت مسكرة في وجوههم، إنشالله ربي يجعل لكل واحد مخرج من البطالة، سواء في هالبلاد أو حتى في القطب الشمالي، ويا ربي تسكّر قرجومة اللي كان السبب في قطعان الأرزاق وتسكير البيبان في وجه كل إنسان

Eloge de la fatigue

(Robert Lamoureux)


"Vous me dites, Monsieur, que j'ai mauvaise mine,
Qu'avec cette vie que je mène, je me ruine,
Que l'on ne gagne rien à trop se prodiguer,
Vous me dites enfin que je suis fatigué.
Oui je suis fatigué, Monsieur, et je m'en flatte.
J'ai tout de fatigué, la voix, le coeur, la rate,
Je m'endors épuisé, je me réveille las,
Mais grâce à Dieu, Monsieur, je ne m'en soucie pas.
Ou quand je m'en soucie, je me ridiculise.
La fatigue souvent n'est qu'une vantardise.
On n'est jamais aussi fatigué qu'on le croit !
Et quand cela serait, n'en a-t-on pas le droit ?

Je ne vous parle pas des sombres lassitudes,
Qu'on a lorsque le corps harassé d'habitude,
N'a plus pour se mouvoir que de pâles raisons...
Lorsqu'on a fait de soi son unique horizon...
Lorsqu'on a rien à perdre, à vaincre, ou à défendre...
Cette fatigue-là est mauvaise à entendre ;
Elle fait le front lourd, l'oeil morne, le dos rond.
Et vous donne l'aspect d'un vivant moribond...

Mais se sentir plier sous le poids formidable
Des vies dont un beau jour on s'est fait responsable,
Savoir qu'on a des joies ou des pleurs dans ses mains,
Savoir qu'on est l'outil, qu'on est le lendemain,
Savoir qu'on est le chef, savoir qu'on est la source,
Aider une existence à continuer sa course,
Et pour cela se battre à s'en user le coeur...
Cette fatigue-là, Monsieur, c'est du bonheur.

Et sûr qu'à chaque pas, à chaque assaut qu'on livre,
On va aider un être à vivre ou à survivre ;
Et sûr qu'on est le port et la route et le quai,
Où prendrait-on le droit d'être trop fatigué ?
Ceux qui font de leur vie une belle aventure,
Marquant chaque victoire, en creux, sur la figure,
Et quand le malheur vient y mettre un creux de plus
Parmi tant d'autres creux il passe inaperçu.

La fatigue, Monsieur, c'est un prix toujours juste,
C'est le prix d'une journée d'efforts et de luttes.
C'est le prix d'un labeur, d'un mur ou d'un exploit,
Non pas le prix qu'on paie, mais celui qu'on reçoit.
C'est le prix d'un travail, d'une journée remplie,
C'est la preuve, Monsieur, qu'on marche avec la vie.

Quand je rentre la nuit et que ma maison dort,
J'écoute mes sommeils, et là, je me sens fort ;
Je me sens tout gonflé de mon humble souffrance,
Et ma fatigue alors est une récompense.

Et vous me conseillez d'aller me reposer !
Mais si j'acceptais là, ce que vous me proposez,
Si j'abandonnais à votre douce intrigue...
Mais je mourrais, Monsieur, tristement... de fatigue."





6 commentaires:

Un autre fatigué a dit…

Bon retour, ça me semble clair, la chute est dans la fin...

Big Trap Boy a dit…

يا ولدي لاباس، مادام الواحد يتنفس باهيلو، والشدة في ربي كيما نقولو

:))

naufrage a dit…

bon courage mon cher !!! 5ali blasa 9ad rassek ya trap boy... mwah :)

mandela a dit…

re mar7ba bil big trap boy
twa7achna klemek ily fi blasto wa7na ka twensa ta9adomiyyin n7otto ydina fi ydik wn9ouloulek en avant
ena ily kalamtak 3al emission sur linternet wles blogs ahawka t3ada 9olly rayak yal 5ou bon courage

at'm a dit…

Pour finir, tout simplement, cher BTB tu t'es déclaré parrain; je t'ai envoyé des emails, j'ai laissé des commentaires, tu n'as jamais répondu! surtout celui ou je parlais de medfm! je ne m'attendais pas à ça de ta part,
j'espère que ce quiproquo sera dépassé et bonne continuation.

Big Trap Boy a dit…

@ Mandela:

Merci mon ami, j'espere que tu as compris ma motivation l'autre fois quand a la participation à l'emission ;) Bonne continuation pour votre excellent travail ou rabbi m3akom

@ at'm:

Je comprend mieux tawwa :)

Wallahi sama7ni rani parfois g pas le temps de répondre à un mail et je le laisse pour plus tard, ama des fois j'oublie, c'est tout. Sinon pour les commentaires j'essaie de répondre autant que possible. Celà n'a rien de personnel ni contre toi ni contre toute autre personne. Sma7ni encore une fois et la té5ouch fi 5atrek menni.

Au fait pour medfm g bien signé la pétition comme tu m'a demandé, tu vois que j'oublie pas tout
:))