lundi, septembre 25, 2006

La drogue en Tunisie (suite):

Suite aux commentaires que j'ai reçu sur le post précédent, j'ai cru bon de mieux expliquer mon point de vue sur le sujet.

Le point que je soulève n'est pas le débat s'il faut légaliser ces drogues douces ou pas. ce que je soulève c'est l'écart entre la gravité du crime et son étendue d'un côté et entre la sanction légale que je trouve trop sévère de l'autre.

Je pense sincérement qu'une lourde amende serait largement suffisante pour quelqu'un qui se fait arrêter pour la première fois pour usage de drogue douce, et que des peines de prison de durée minime (un à deux mois maximum) peuvent être envisagées en cas de récidive, de même que des sanction plus intelligentes telles que les travaux d'interêt public ou autres.

Pour le débat sur le fait d'interdire ou non la drogue douce, je crois que nous sommes encore loin de pouvoir apporter des chagements sur ce niveau dans notre pays, qui demeure un pays aux tendences conservatrices. N'oublions pas que des pays beaucoup plus libéraux que nous interdisent toujours l'usage de la drogue douce, mais avec des peines beaucoup moins sévères.

5 commentaires:

ancien combattant a dit…

Toujours hors sujet (parfois sur la blogosphère c'est plus intéressant de faire du hors sujet :)

J'adore certaines parties du montage photo qui illustre ton blog. Je suis curieux de connaître les associations conscientes ou inconscientes que tu fais avec ces images dans ton imaginaire personnel.

1° la fille-ange en string accroupie sur le 3/4 de bouteille de Mornag. Excellent !

2° Jimmy Hendrix sur fond de tournesol ! Kitch !

3°Hokket el harissa. Ca le fait !

Même le kitch de l'"Aigle de Carthage" est intéressant. Il n'y a que le pitbull qui m'agaçe car je n'aime pas cette race de chiens.

Big Trap Boy a dit…

Intéressant travail d'analyse des profondeurs de mon subconscient! :)

Tu sais quoi, je crois que je vais faire de ton hors sujet un nouveau sujet d'article!

Merci pour l'inspiration!

Kassus a dit…

Je suis assez d'accord avec ton analyse. Les peines encourues en ce qui concerne la consommation de zatla sont bien trop lourdes. Je ne comprend vraiment pas que l'on puisse mettre quelqu'un en cage parcequ'il s'est mangé, fumé, bu, avalé, shouté quelque chose. à mon sens c'est une entrave de plus à la liberté. Bon biensûr pour les dealers c'est une autre histoire, ils méritent leurs peines...

bribech a dit…

je penses ke la consommation de canabis en tunisie a unpeu de rapport avec l'autre article de noir ou blanc..... si ils baissent la penalisation des consommateurs tt le monde le fera jusqu'a ne plus voire... pas de MODERATION chez nous... en general bien sur.

Hayy a dit…

Les peines appliquées aux consommateurs de drogues douces sont très sveres mais non dissuasives.
Sachant qu'on aura toujours des consommateurs de zatla, autant légaliser cette substance et appliquer une taxe élevée!